Après 3 ans de montage de projet et de construction, l’unité de méthanisation du GAEC de la Licorne est enfin opérationnelle en août 2010. Elle permet

une production de 850 000 kW sous forme d’électricité et fonctionne principalement avec des effluents d’élevage et du maïs ensilage.
 
Un des premiers objectifs a été de sécuriser les approvisionnements. Pour cela, ils ont augmenté la surface de maïs de 10 ha et implanté une interculture de triticale. Il leur a fallu également apprendre à bien utiliser le digestat. Pour cela, ils réalisent une analyse par an afin de connaître sa valeur. Et par m3 épandu, ce sont 4.2 uN dont la moitié disponible immédiatement, 4 uK et 2 uP ! En l’épandant sur toutes les cultures excepté la pomme de terre, ils ont économisé 7800 unités d’azote minéral dès la première année.
 
Reste encore à atteindre la capacité de production maximale possible par leur unité ! Pour cela, différentes réflexions sont en cours : maximiser l’utilisation des couverts pour récupérer les 10 ha de maïs pour les cultures de vente, augmenter le troupeau, trouver des sources externes d’approvisionnement … Un véritable challenge pour pérenniser le méthaniseur sans empiéter sur les cultures de vente !