rami.pngLes éleveurs exercent leur métier dans un contexte d’incertitudes règlementaires, climatiques et socio-économiques. Ils sont contraints d’ajuster leur manière de produire en fonction de ce contexte, mais également de leurs objectifs spécifiques (revenus, projets, etc.). Pour accompagner les éleveurs dans leurs réflexions, l’unité Inra Agir de Toulouse ont conçu, avec les partenaires du développement (Idele, Chambres d’agriculture, CIVAMs, Groupement d'Agriculture Biologique) un jeu permettant de simuler collectivement les conséquences concrètes de l’adaptation de leur élevage : moyens de production, organisation et gestion. Cet outil est adapté tant pour une année climatique moyenne que pour des années atypiques. Destiné au conseil collectif avec des éleveurs, conseillers agricoles et techniciens, il peut également s'intégrer dans une démarche pédagogique auprès d’étudiants et lycéens en enseignement agricole.

Simple d’utilisation, le jeu se compose d’objets matériels (un plateau, des cartes « animaux » et « rations » et des baguettes « fourrages », qui servent à représenter un élevage) et d’un module d’évaluation informatique. Les cartes et baguettes sont adaptées au type de production, ainsi qu’à l’environnement pédoclimatique de l’exploitation abordée. Les différents éléments du jeu permettent de prendre en considération des effets de contexte, comme le changement climatique, pour simuler et anticiper de manière instantanée leurs conséquences sur l’exploitation. L’éleveur qui, par exemple, se pose la question de savoir comment adapter une sole fourragère à des épisodes de sécheresse récurrents peut ainsi tester toute une gamme de solutions, en jouant sur les surfaces, les animaux, les espèces implantées et leur mode de récolte. Une fois le système à tester défini par le collectif de joueurs, le module d’évaluation permet de calculer une série d’indicateurs (performances agronomiques, zootechniques, économiques, charge de travail) qui renseignent sur la pertinence du système et alimentent les réflexions du groupe. Et ainsi, de manière itérative, le collectif peut faire évoluer le système pour le réajuster ou le mettre à l’épreuve d’une autre série climatique. Le jeu a été pensé pour un déroulement en atelier pédagogique de 2 à 4 personnes pour une durée de 2 à 4 heures.

Pour plus d'informations : http://www.inra.fr/