campagnolLes dégats engendrés par les campagnols sont aujourd'hui un frein au developpement des système en "agriculture de conservation", l'impact sur le rednement et le salissement des parcelles peut être très important. La recherche avance pour trouver des nouveaux moyens de lutte. Pour informer leurs congénères de leur état physiologique, les campagnols utilisent le marquage odorant. Des chercheurs de l’Inra, de l’Institut Pasteur de Lille et d’ALLICE viennent d’identifier les signaux chimiques émis par les deux sexes, à partir d’urine et de glandes abdominales. Leurs résultats, parus dans Scientific reports, montrent que les composés émis par l’urine et les glandes abdominales sont différents et que leur production dépend du sexe mais surtout de la période de l’année. Ces travaux permettent d’envisager le développement de nouvelles stratégies de lutte plus respectueuses de l’animal et de l’environnement. (grand campagnol terrestre, ou rat taupier) est un rongeur commun des prairies de moyenne montagne. Il creuse des galeries dans le sol où il se reproduit et où il se nourrit des racines des végétaux. Ses populations ont atteint des niveaux tels qu’ils entraînent des pertes importantes pour les agriculteurs : moins de rendement et présence de terre dans les fourrages récoltés.

Pour en savoir plus, rdv ici