pois.jpgEn 1866, Pisum sativum L. appelé plus communément petit pois permettait à Medel de découvrir les lois de l'hérédité. Plus d'un siècle et demi après, les chercheurs de l'INRA et du CEA Genoscope ont fourni la première séquence du génome du pois. Le génome du pois est particulièrement volumineux : plus de 1,4 fois plus grand que le génome humain (4,5 Gigabases contre environ 3,2), il est d’autant plus complexe qu’il contient beaucoup de séquences hautement répétées. Connaitre le génome du pois dans sa globalité permettra une meilleure compréhension des bases moléculaires des caractères d'intérêt chez le pois. Cela facilitera la sélection de caractères agronomiques chez cette espèce, dans un contexte de changement climatique et de forte demande en protéines végétales.

Pour en savoir plus :  http://presse.inra.fr/Communiques-de-presse/genome-du-petit-pois