Lein-bluehend-Misteli-800.jpgCette étude a permis de montrer que les éleveurs retirent en moyenne des bénéfices sur les performances du troupeau grâce à l’apport de quantités modestes de graine de lin extrudée. Bien que les faibles doses n’aient pas d’effet, il a été mis en évidence que les apports d’au moins 50 g/j présentent des effets d’autant plus favorables que la vache a un niveau de production élevé et que la dose apportée augmente. Ces résultats se sont vus au niveau de la production laitière et de l’intervalle vêlage-fécondation.

 

Pour en savoir plus : http://www.journees3r.fr/