Plantes bioactives sainfoinD’autres méthodes de lutte contre les nématodes gastro-intestinaux existent. Il est possible de travailler sur le tarissement de la source de contamination par la rotation des parcelles, sur la dilution et la décontamination du pâturage. Le renforcement de la résistance de l’hôte par la sélection, la vaccination ou encore l’amélioration de la ration (apport protéique et énergétique) peut aussi être envisagée. Enfin, les nématodes gastro-intestinaux peuvent être détruits en ayant recours à l’oxyde de cuivre sous forme d’aiguille à diffusion lente.

Le recours aux tanins condensés représente également une alternative prometteuse en matière de lutte antiparasitaire. Ils permettent de freiner la dynamique d’installation au pâturage. Attention toutefois à ne pas les confondre avec les tanins hydrolysables qui induisent des effets contradictoires chez les ruminants. Ils peuvent en effet être responsables d’intoxications sévères voire mortelles. L’introduction dans les rations et ou l’augmentation des légumineuses et plus particulièrement de sainfoin qui ne contient que des tanins condensés est de plus en plus conseillé en élevage. Toutefois, des études sont encore nécessaires afin d’établir des recommandations sur l’utilisation de légumineuses comme alicament.

Enfin, la résistance aux anthelminthiques de synthèse, menace déjà avérée chez les ruminants devient désormais un sujet d’inquiétude chez l’Homme qui représente une pathologie majeur en zones tropicales.