guide technique

Les éleveurs cherchent de plus en plus à assurer l’autonomie fourragère et protéique de leur exploitation tout en limitant les intrants. Les aléas climatiques fréquents les poussent également à diversifier les ressources fourragères. Dans ce contexte, les méteils présentent des intérêts stratégiques pour les systèmes fourragers. La composition des méteils varie fortement : de mélanges aux céréales prépondérantes jusqu’à uniquement des légumineuses. Le méteil est souvent une culture à double fin (fourrage immature ou grain) qui peut être récoltée à différents stades selon les conditions climatiques de l’année et les objectifs de l’éleveur.

Pour découvrir ce quide, rdv ici