rollnsem

En Agriculture Biologique, les adventices sont pincipalement gérées par le travail du sol. Or, celui-ci est responsable de la baisse de sa fertilité (déstockage de carbone, érosion, chute de l’activité biologique et de la cohésion du sol, etc.). De plus, il est aussi très consommateur d’énergie. Semer dans un couvert vivant sans engendrer de  nouvelles levées pourrait être la solution, avec le matériel actuel cette technique est encore compliquée. Des agriculteurs et ingénieurs cherchent à mettre au point du matériel spécifique pour relever ce défi. 

Attendu par tous les agriculteurs désireux de s’affranchir autant que possible des produits de synthèse et du labour, la machine Roll’N Sem permet une gestion des adventices plus durable en conservant la fertilité des sols. Cet outil favorise une agriculture en rupture avec le modèle actuel et concilie développement de la biodiversité, amélioration de la qualité de l’air, de l’eau, des sols,des milieux aquatiques et lutte contre le changement climatique dans le but de répondre aux engagements agro-écologiques français. Cet outil construit par Denis Vincentini (constructeur gersois) est le fruit des réflexions d’agriculteurs et d’ingénieurs et a pour vocation d’être testé ce printemps sur plusieurs fermes du bassin Adour-Garonne.

Pour en savoir plus rdv sur Communique-de-presse-Agreau