Le TCO stimule l’activité des microorganismes (bactéries, champignons) et de la microfaune (protozoaires et nématodes) du sol utile à la culture. C’est un concentré de ces organismes qui est réintroduit dans les parcelles qui vont apporter nutrition et protection aux plantes. Cette vie microbienne utile à la culture dans un sol sain à la capacité de concurrencer les pathogènes. En effet, à la surface du feuillage comme dans le sol, les bactéries et champignons favorables vont concurrencer les nuisibles pour le gîte (surfaces d’infection) et le couvert (exsudats sécrétés par la plante). En bon nombre dans le sol, les bactéries et champignons vont pouvoir à la fois décomposer les résidus, retenir les nutriments et contribuer construire la micro-agrégation du sol (circulation de l’oxygène et rétention de l’eau). Les protozoaires et nématodes prédatent et régulent ces microbes. En les digérant, ils relarguent des nutriments disponibles dans le sol.SFW

En considérant ces interactions, un déséquilibre du système amène une réduction des populations bénéfiques à la fertilité des sols. On retrouve cet équilibre des micro-organismes et de la microfaune dans des composts de qualité. C’est pourquoi leur extraction et mise à disposition rapide à travers le thé est intéressant pour booster l’activité biologie du sol. Pour ce faire, la première règle pour cette « inoculation » est d’utiliser un compost de qualité !