Agro Perspectives - Agronomie - Diffusion des techniques innovantes en agriculture


Edito

Partager, innover

 
Agroperspectives se veut un lieu de partage d’informations entre agriculteurs, chercheurs et conseillers, afin d’amener le monde agricole à innover vers des systèmes de production écologiquement responsables et économiquement rentables, ceci en ramenant l’agronomie au cœur des réflexions.

Brèves

Magellan

Le GIEE MAGELLAN publie un "Guide Semis Direct, du couvert annuel...au couvert permanent". Il regroupe un bilan des 5 premières années d'essais du GIEE et le retour d'expériences des membres du GIEE sur leur transition vers le semis direct sous couvert permanent. Ce guide est à destination des agriculteurs et des techniciens. Il est complet, bien construit, c'est un vrai régal. 

Pour le consulter, rdv sur MAGELLAN

Actualités recherche

taupin.pngDepuis une vingtaine d'années, les risques de dégâts dus aux larves de taupins (coléoptères élatéridés) sont devenus une préoccupation majeure du monde agricole. Le retrait du traitement de semence Sonido en 2018 oblige les chercheurs à réinvestir dans l'étude des facteurs expliquant les niveaux d’infestations de taupins et leur nuisibilité sur culture de maïs. En France, parmi les quatre espèces nuisibles sur maïs, on distingue les espèces dont la durée du cycle est estimée entre 3 et 5 ans (A. lineatus, A. sputator, A. obscurus) de celle à cycle plus court (1-3 ans), A. sordidus. 

Démarré en juillet 2018 et pour 3 ans, le projet STARTAUP a deux principaux objectifs (1) de produire des connaissances sur les processus écologiques déterminant le niveau des infestations et des dégâts associés, ainsi que de leur variabilité spatiale et temporelle, et (2) de développer des stratégies innovantes pour la maîtrise des dégâts dus aux taupins sur culture de maïs. Pour y répondre, il s’articule en 5 tâches. La tâche 1 du projet a pour objet la constitution d’un réseau de sites d’observation et d’étude des populations de taupins en Bretagne. Au sein de ce réseau, composé pour moitié de systèmes conduits en agriculture de conservation, nous évaluerons (tâche 2), dans des parcelles de maïs et leur environnement proche les niveaux d’infestation de taupins ainsi que les dégâts. Il s’agit d’établir les contributions relatives de la structure (configuration et composition) des paysages agricoles et des facteurs culturaux dans le déterminisme des niveaux d’infestations de taupins et leur nuisibilité sur culture de maïs. L’objectif de la tâche 3 est de produire des connaissances nouvelles sur les traits de vie clés déterminant l'écologie des taupins. La tâche 4 vise à tester et mieux comprendre, en parcelles expérimentales, des stratégies de contrôle innovantes notamment en s’inspirant de pratiques mises en oeuvre en agriculture de conservation. La tâche 5 est consacrée au transfert des nouvelles connaissances acquises aux acteurs de terrain, et à la valorisation académique et technique des résultats obtenus.

Pour suivre l'avancement du projet : https://www6.inra.fr/startaup/

Dossiers recherche

logo_ecoantibio_aap.jpgLa lutte contre l'antibiorésistance est un défi majeur de santé publique. La perte d'efficacité des antibiotiques impacte la santé humaine, la santé animale et celle des écosystèmes. La prise de conscience générale concernant le risque de développement de l’antibiorésistance s’est traduite par de nombreuses étapes dans la surveillance et la maîtrise des risques. Le plan Ecoantibio 2012-2017 engagé par la France avait pour objectif la réduction de 25% de l’usage des antibiotiques en 5 ans. Objectif largement atteint puisque, l’exposition des animaux aux antibiotiques sur cette période a diminué de 37 % toutes familles d’antibiotiques et toutes espèces animales confondues. Le plan Ecoantibio2, 2017-2021 va permettre d’évaluer les impacts de ces 5 premières années tout en poursuivant la dynamique des actions déjà engagées. Il vise surtout à maintenir dans la durée la tendance à la baisse de l'exposition des animaux aux antibiotiques. Les enjeux concernent donc l’accès à des produits de santé efficaces et économiques autres que les antibiotiques, le changement de pratiques et les conditions d’élevage.

Témoignages

colza sarrasinAssocier du sarrasin au semis du colza peut s'avérer très intéressant. Tester depuis 2 ans par des agriculteurs innovants, elle permet une double récolte pour un même semis, une réduction des IFT et une amélioration de la marge économique.